Canadian Research Working Group

La recherche à l'œuvre...

Nous avons fait des exposés dans les congrès provinciaux, nationaux et internationaux, pour présenter notre cadre d'évaluation et les résultats des premiers essais sur le terrain. La réception a été enthousiaste et il nous semble que les gens de la base ont hâte de saisir les idées et de s'efforcer de les mettre en pratique dans leur milieu de travail.

Practique fondee sur des preuves

Pourquoi évaluer la pratique?

Presque tous les intervenants dans le domaine du développement de carrière peuvent attester, par une expérience et une observation directes, que les programmes et les services de développement de carrière de qualité améliorent la qualité de la vie des clients, augmentent la motivation des apprenants, ainsi que le développement des compétences, la productivité et le maintien en poste des travailleurs. Il n’y a qu’un petit problème : historiquement, ces affirmations n’ont pas été prouvées! En fait, il existe peu de preuves concrètes établissant que les programmes et les services de développement de carrière « fonctionnent » réellement, et les preuves disponibles se rattachent à des programmes et des services bien précis à l’intention de populations précises. Ce paysage caractérisé par le manque de preuves est en train de changer.

Pourquoi le manque de preuves directes est-il un enjeu? Il y a de nombreuses raisons. Le financement de la prestation des services est de plus en plus lié à la démonstration de résultats. Tout simplement, si on ne peut pas démontrer clairement que les services ont un impact, il est peu probable qu’on leur accordera du financement. De plus, parmi les critères qui définissent une profession, il y a les preuves de l’efficacité de sa pratique. Si nous souhaitons accroître notre crédibilité, nous devons être en mesure de documenter l’impact de nos programmes et de nos services, et cet impact doit être visible. La hausse du professionnalisme est aussi directement liée à la reddition des comptes publics; nous devons garantir aux bénéficiaires de nos services un certain niveau d’assurance de la qualité. Nous devons obtenir des preuves solides si nous voulons influencer favorablement la direction que les politiques publiques ou organisationnelles devraient prendre. Finalement, les conseillers ont besoin de prouver l’impact de leurs programmes et de leurs services pour garantir leur intégrité et leur responsabilité professionnelles. Les preuves sont importantes!

Le Groupe de recherche canadien sur la pratique en développement de carrière fondée sur les données probantes (GDRC) a été formé pour travailler en vue de l’établissement d’un cadre pour démontrer que les interventions des professionnels en développement de carrière donnent des résultats. Ce site contient des rapports de recherche et des fiches d’informations qui documentent les impacts et qui peuvent servir à démontrer aux bailleurs de fonds, aux clients et aux gestionnaires l’importance d’investir dans les programmes et les services de développement de carrière.